LA COMMISSION NATIONALE DE L'UNITE ET LA RECONCILIATION A REÇU LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

 

Aujourd'hui le 09 Février 2021, la Commission Nationale de l'Unité et la Réconciliation a reçu Madame Sylvie Baïpo-Témon,  le Ministre des affaires Etrangères de la République Centrafricaine  qui est au Rwanda pour une visite de travail et d'échanges.

Le Ministre des affaires Etrangères de la République Centrafricaine  a été accueilli par  Monsieur NDAYISABA  Fidèle, Secrétaire Exécutif  de la CNUR, qui lui a expliqué l’histoire du Rwanda, en lui  expliquant que pendant des années, l’histoire du Rwanda a été caractérisée par une idéologie divisionniste et de haine dont le résultat fut le génocide perpétré contre les Tutsi avec ses conséquences.

 

Il est revenu sur la mise en place  du Gouvernement  d’Union Nationale en 1994, qui a manifesté sa volonté politique et son engagement à normaliser des relations du peuple et bâtir une nation rwandaise réconciliée avec elle-même, d’où la mise en place des cadres institutionnels et des politiques favorables à la consolidation de la paix et à la réconciliation des Rwandais. Il a souligné quelques  étapes de reconstruction et réconciliation nationale, comme la volonté politique pour la promotion de l’unité et la réconciliation, qui se manifeste par l’institutionnalisation de la Commission Nationale de  l’Unité et la Réconciliation dans la Constitution de la République du Rwanda, ainsi que par l’adoption de la Politique Nationale d’Unité et Réconciliation, le brassage des services de l’armée: la création des juridictions Gacaca, la correction des pratiques discriminatoires, ainsi qu’un  environnement  institutionnel favorable.

Pour conclure, Il a aussi accentué  que l’’unité et la réconciliation  est un processus qui  ne peut pas être atteint du jour au lendemain; c’est pour cela, que la lutte contre l’idéologie du génocide et du divisionnisme qui existe chez certains Rwandais et leurs acolytes étrangers continue. Il a aussi accentué que l’expérience acquise a permis de tirer quelques leçons  importantes pour le processus d’unité et réconciliation.

Le Ministre des affaires Etrangères de la République  Centrafricaine  a été satisfait de sa visite à la CNUR. Elle a aussi  affirmé  que  les accomplissements du Rwanda  dans le processus de l’unité et de la réconciliation seront une  leçon bénéfique son Pays.